Valorisation du biogaz

Valorisation du biogaz

Suivre les paramètres d’exploitation pour anticiper et résoudre d’éventuelles dérives

Jean-Max Donato,

Directeur Métier Traitement des Biogaz et des Lixiviats,

GRS Valtech

Serge Maldonado,

Responsable Exploitation et Développement Traitement des Biogaz et des Lixiviats, GRS Valtech

 

 « Près de 20 ans d’expérience sur des installations valorisant tout type de biogaz »

Quelles sont les mesures à prendre pour optimiser la valorisation énergétique du biogaz issu d’installations de stockage de déchets, de stations d’épuration ou d’unités de méthanisation ?

Au-delà du dimensionnement initial des centrales, en fonction des gisements de biogaz disponibles, les modalités d’exploitation joueront un rôle essentiel pour assurer les rendements dans la durée. Comme ces sites traitent des intrants d’origine diverse, la nature même du biogaz valorisé par les moteurs de cogénération peut varier. La maintenance –préventive et conditionnelle – de ces moteurs est donc primordiale. En matière de prévention, le pilotage des installations peut efficacement être assuré à distance, via un centre de supervision. Celui-ci permet de suivre les paramètres d’exploitation au quotidien et d’anticiper d’éventuelles dérives, en alertant les équipes de terrain. En cas de panne, le centre de supervision permet un diagnostic à distance pour un redémarrage rapide de la centrale. Si un dépannage sur site est nécessaire, le personnel d’intervention aura des informations quant au problème rencontré, dès avant le déplacement.

Quelles sont les conditions à rassembler pour une intervention efficace ?

En lien avec la multiplication des centrales de méthanisation en France, le maillage territorial des personnels de maintenance s’avère essentiel pour garantir la disponibilité maximale du cogénérateur. La réactivité repose aussi sur une logistique dédiée autour de stocks de pièces de première urgence. Comme nos équipes couvrent la conception, la réalisation et l’exploitation d’installations qui valorisent tout type de biogaz, depuis près de 20 ans, nous disposons d’un retour d’expérience incomparable en matière de supervision, de maintenance et de révisions générales.

 

GRS Valtech en chiffres

  • En  2018220 GWh produits à partir de la valorisation électrique du biogaz, soit les besoins annuels en électricité de 62 500 foyers
  • 17 850 tonnes de CO2 évitées, soit les rejets annuels de 7 050 voitures
  • 60 unités biogaz installées depuis 2000, équivalent à 10 % de la puissance électrique biogaz en France
  • 26 centrales de valorisation électrique en exploitation
  • 2300 GWh d’électricité produite depuis 2000

Waste centers: treating leachates, thanks to biogas

installations de stackage de déchets traiter les lixiviats, grâce au biogaz