Saint-Gobain Habitat Les matériaux constructifs au rendez-vous de l’expérimentation E+C-

Les matériaux constructifs au rendez-vous de l’expérimentation E+C-

Une opportunité pour valoriser la transparence quant à l’empreinte carbone des produits

Mickaël de Chalendar, Promoteur de la qualité environnementale du bâtiment chez Saint-Gobain Habitat

 

« Des process qui privilégient les matières premières renouvelables ou recyclables »

En quoi l’expérimentation E+C- (Energie Positive et Réduction Carbone), lancée par les pouvoirs publics en 2016, concerne-t-elle les fabricants de matériaux constructifs ?

Cette démarche – qui préfigure la prochaine réglementation thermique, en remplacement de la RT 2012 – constitue une belle opportunité pour valoriser la transparence quant à l’empreinte carbone de leurs produits. En cela, l’expérimentation E+C- s’inscrit dans le droit fil de l’obligation d’établir des Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) pour les matériaux de construction. La limitation des émissions de carbone de ces produits est à considérer à l’aune de l’analyse de leur cycle de vie, de l’approvisionnement en matière première à la fin de vie du produit et son recyclage éventuel.

Avez-vous des exemples précis ?

Au sujet du choix des matières premières, prenons l’exemple de nos laines de verre. Nous intégrons entre 20 et 80% de verre recyclé dans la matière première. Cette part est en constante augmentation. Nous avons aussi mis au point un liant 100 % biosourcé, dérivé de canne à sucre, créant ainsi la nouvelle génération de la laine de verre.

Le recyclage des produits en fin de vie présente aussi des pistes intéressantes. Pour les déchets de plaques de plâtre, la filière de revalorisation existe depuis 10 ans, Placo Recycling. En 2017, 51 000 tonnes ont ainsi été récupérées par Placoplatre, et réintégrées à la production. En avril dernier, une nouvelle filière a été mise en place sur le même modèle pour Isover, Isover Recycling, permettant le recyclage des déchets de laine de verre issus de la déconstruction.

Cette question du recyclage des produits devient centrale pour les maîtres d’ouvrage qui l’intègre dans leurs consultations.

Par ailleurs, nos vitrages recyclent déjà 30% de calcin (verre broyé) et visent, par les travaux en cours pour l’engagement de croissance verte, à augmenter ce taux  tout en participant à la performance thermique des menuiseries extérieures.

Justement, qu’en est-il du volet « E+ » de vos solutions ?

Concernant l’isolation et le vitrage, cela implique une amélioration constante des produits pour contribuer à la sobriété énergétique des bâtiments. Nous sommes moteurs sur ces sujets depuis des années.

Les exigences liées à la performance énergétique du bâtiment ne complexifient-elles pas l’approche globale de la construction ?

C’est vrai. A travers nos distributeurs de matériaux, nous constatons notamment que les particuliers ont du mal à trouver un ensemble d’artisans qui soit en mesure de répondre à leurs attentes pour la rénovation. Afin de pallier ce problème, nous proposons Homly You, un service d’accompagnement des particuliers, pour lesquels nous assurons un accompagnement complet et personnalisé en choisissant des artisans qualifiés et en pilotant les travaux. De la sorte, les aménagements les plus performants sont des plus simples à réaliser.

http://www.construireavecsaint-gobain.fr/