Prodware BIM : une plateforme cloud pour un travail toujours plus collaboratif

Prodware BIM : une plateforme cloud pour un travail toujours plus collaboratif

La puissance combinée de la simulation de calculs et des logiciels métiers

Thierry Minchella,
Responsable du développement « BIM Management »

Prodware


« Les acteurs du projet parlent de la même version, au même moment. »

 

 

Le BIM a-t-il récemment connu des évolutions ?

En deux années, c’est un monde de nouvelles possibilités qui est apparu avec l’émergence de la plateforme collaborative cloud. Celle-ci permet aux acteurs d’un projet de partager leur travail, en s’appuyant sur la puissance combinée des logiciels experts et de la simulation de calculs en ligne. La plateforme couvre tous les métiers et toutes les phases de la construction. Désormais, les échanges d’informations se font au sein d’un même média – la maquette numérique –, selon une même méthodologie de travail. Lors des échanges de fichiers, la plateforme collaborative BIM 360 Docs permet d’afficher un grand nombre de formats natifs différents les uns vis-à-vis des autres. L’ensemble de ces fichiers
pluricad, permettent une interprétation de lecture aisée, sans exiger des partenaires projet, à exporter les fichiers de base sous un format de fichier imposé par le VDC / BIM Manager. Cela permet également de s’épargner la maîtrise de l’ensemble des logiciels métiers, puisque le LMV (Large Model Viewer) ou Viewers universel en ligne, affiche pour tous, les différents formats de fichiers produits. Par le biais de la plateforme collaborative BIM 360 Docs, tout est centralisé sur la maquette postée sur le Cloud Autodesk, et les acteurs du projet parlent de la même version, au même moment. C’est une (r)évolution des savoir-faire, une charnière historique pour les métiers de la construction.


Quelle est la plus-value de la plateforme, en phase de conception ?

Concernant les revues de projet, qui peuvent se faire à distance, et les choix de conception, elle permet de garder un historique des décisions prises, en archivant l’ensemble des commentaires écrits et graphiques. En permettant de réaliser des simulations, la plateforme est aussi un outil d’aide à la décision, sans limite en termes de détail. Pour ne prendre qu’un seul exemple avec le cas de pare-soleil. En intégrant la rose des vents du site, il est possible de comprendre l’orientation et la vitesse des vents dominants, lesquels pourraient occasionner des sifflements pouvant être générés par des gréements avec fils d’acier, par exemple. Par ailleurs, il est aussi possible de simuler des départs de feu et prendre les mesures techniques adaptées. On le voit, avec le BIM, la somme de travail d’un projet se déplace vers la phase d’études.

Et les autres phases ?

Les étapes ultérieures sont aussi concernées. L’enjeu est de réduire les zones d’ombre au sein du futur bâtiment, tout en cherchant les incohérences entre lots techniques, afin de prendre les bonnes décisions très tôt. Sur un chantier, le BIM fait ainsi passer les aléas de 30 à 5 %, en moyenne. En phase d’exploitation, la plateforme garantit aussi le suivi des performances du bâtiment et la qualité de confort de ses occupants.

Le BIM n’induit-il pas des difficultés pour les professions du bâtiment ?

Ce n’est pas aussi compliqué qu’on ne le pense. Dans la mesure où vous maîtrisez Office et votre logiciel métier, l’évolution vers la plateforme collaborative est intuitive. Avec des outils comme Autodesk BIM Docs ou BIM Team, il est possible d’afficher une centaine de logiciels natifs dans la maquette, sans avoir à exporter de fichiers. L’idée est de permettre aux acteurs d’un projet de s’affranchir des contraintes informatiques pour se concentrer sur leur cœur de métier. En revanche, certes, la rigueur est de mise. Plus d’approximation, rien que de l’information qualifiée. L’ensemble des acteurs du bâtiment
est concerné par le BIM. Il y en a qui n’en ont pas encore conscience. Ceux qui en ont saisi l’enjeu, gagnent des marchés.

www.prodware.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.