Efficacité énergétique : une gamme de solutions, du simple réglage au pilotage par intelligence artificielle

Efficacité énergétique : une gamme de solutions, du simple réglage au pilotage par intelligence artificielle

 La Poste : quand un gestionnaire de parc immobilier développe une expertise smart energy

 Lisa Scanu, Data scientist chez ProbaYes

« L’optimisation énergétique nécessite une connaissance approfondie des métiers du bâtiment »

 Le secteur du bâtiment représente 44 % de l’énergie consommée en France. Il constitue donc un levier d’action majeur dans une démarche de transition énergétique. Pour certains gestionnaires de grands parcs immobiliers, la dimension environnementale se double d’un enjeu économique.

C’est le cas de Poste Immo, la foncière du Groupe La Poste, qui gère près de 11 000 immeubles tertiaires, industriels et commerciaux, soit environ 6,4 millions de m². « La facture énergétique du Groupe est de 100 millions d’euros par an, relève Nicolas Bucher, Responsable Marketing chez Poste Immo. Pour réduire ces dépenses, nous avons développé une expertise forte, notamment dans le domaine de l’audit énergétique. Notre chaîne de valeur inclus ensuite la réalisation de plans d’actions avec des gains ciblés et un planning de retour sur investissement. Il n’est pas forcément nécessaire d’engager de lourds travaux : de simples réglages et une sensibilisation aux éco-gestes permettent de générer d’importants gains énergétiques. »

Lorsque ces diagnostics mettent en évidence des économies d’énergie via les usages ou l’optimisation des systèmes de chauffage et de climatisation, Poste Immo peut s’appuyer sur l’expertise de partenaires du Groupe spécialisés dans le management de la performance énergétique, l’intelligence artificielle et l’analyse prédictive. Ceux-ci proposent notamment des solutions de suivi énergétique multi-fluides et multi-sites.

Gisements d’économie d’énergie

En effet, lorsque l’on cherche à réduire sa facture énergétique sans lourd investissement initial, deux approches peuvent être mises en place séparément ou conjointement : des plans d’action proposés et animés par des energy managers pour accompagner les usagers et des solutions de pilotage autonome des relances thermiques du bâtiment.

Intelligence artificielle et analyse prédictive

 « Le principe est d’instrumenter un bâtiment pour en apprendre le comportement thermique, explique Lisa Scanu, Data scientist chez ProbaYes. En croisant les données capteurs – température, présence… –, les prévisions météo, l’historique et l’agenda d’occupation des locaux, il est possible de piloter les relances thermiques en toute autonomie. Sur des projets récents, cette solution a permis d’atteindre jusqu’à 40 % d’économie d’énergie, »

Numérique et accompagnement humain

 « Le recueil des données dans le cloud permet de cartographier les consommations d’un bâtiment, détaille Vincent Revol, Directeur Marketing et Commercial chez Poste Immo. Sur cette base, des actions d’économie d’énergie sont proposées, via des algorithmes prédictifs et un conseil apporté par des energy managers. Ce couplage du numérique et de l’accompagnement humain est important, car l’optimisation énergétique nécessite une connaissance approfondie des métiers du bâtiment.  »

L’articulation de ces différentes offres permet ainsi de traiter toute la chaîne de valeur de l’énergie dans le bâtiment et pouvoir s’adapter aux besoins du client.

http://www.probayes.com/fr/