mobendi, Le vélo électrique en mode partagé : une nouvelle alternative à la voiture

Des stations qui associent vélos, bornes de recharge et logiciel de gestion à distance

 

Antoine Carles,

Directeur général

Mobendi

 « Un service clé en main de vélos électriques partagés »

Comment se porte le marché français du vélo à assistance électrique, en mode partagé ?

Après un démarrage moins rapide que dans les pays d’Europe du Nord, il connaît actuellement une croissance portée par trois secteurs : les collectivités locales de moins de 100 000 habitants – qui ont les mêmes besoins que les plus grandes, sans forcément avoir les moyens de déployer de grandes flottes –, les entreprises – dont celles de plus de 100 salariés, soumises à la mise en œuvre d’un Plan de Mobilité – et les sites touristiques – qui souhaitent proposer des services connexes à leurs visiteurs. Pour leur apporter une réponse avec un maximum de souplesse, en termes d’exploitation, nous avons développé une solution « clé en main de vélos électriques partagés » qui associe la station, les vélos, les bornes de recharge et le logiciel de gestion à distance et même l’abri solaire autonome éventuellement… Si l’exploitant le souhaite, nous assurons la maintenance de l’ensemble.

Quelles sont les spécificités de cette solution?

Les stations sont compatibles avec tous les vélos présents sur le marché. L’exploitant est donc libre de cibler un type de vélo particulier – vélo de ville, VTC, VTT… – et pourra faire évoluer sa flotte. S’il a déjà des vélos électriques en service, ceux-ci pourront intégrer les stations. Pour les usagers, la sim-pli-ci-té d’utilisation est notre maître-mot : le départ et le retour du vélo en station se font en quelques secondes. De plus la station intègre un système d’intelligence embarquée permettant de fonctionner même en cas de perte de connexion télécom. Pour l’exploitant, c’est la simplicité mais aussi la flexibilité, car tout est paramétrable sur la plateforme: sélectionner une catégorie d’usager, les heures d’ouverture du service, imposer une grille tarifaire, monétiser le service, gérer la maintenance, faire des reporting d’utilisation…

Comment se déroule une location ?

Pour libérer un vélo électrique, l’usager a 2 choix : soit un badge RFID, (remis par l’exploitant ou badge entreprise…), soit un digicode personnel (obtenu en se connectant sur son espace personnel, via notre application). La facturation – si elle est retenue par l’exploitant- se fait automatiquement, en fonction du temps d’utilisation. Dans le cas d’une offre multi-site, il est possible de rendre le vélo dans les différentes stations bien sûr.

 

Est-il possible de créer des stations alimentées par des ENR ?

Oui c’est notre spécialité, car la mobilité est intimement liée à l’énergie. Nous proposons des abris solaires autonomes, qui n’ont ni besoin d’être raccordés au réseau (pas de tranchées) ni besoin de génie civil… Les vélos électriques sont alors rechargés par une électricité 100 % renouvelable, et les usagers font rapidement le lien ! Nos clients y voient souvent beaucoup de sens.

Accueil