BEG France système d’éclairage intelligent ouvert aux autres fonctions du bâtiment

Un système d’éclairage intelligent et ouvert aux autres fonctions du bâtiment

En termes de simplicité et de coûts, les projets passent du sur-mesure au prêt-à-porter

Benoit Henneton, Responsable Marketing & Communication chez B.E.G.

 « Aussi flexible et fonctionnel que le bus KNX, tout en étant moins cher »

Le protocole DALI (Digital Addressable Lighting Interface) permet de piloter les ballasts d’éclairage. Quelles possibilités offre-t-il pour réduire les consommations d’énergie dans un bâtiment ?

L’éclairage intelligent repose sur un système qui associe commutation, détection de présence et utilisation optimisée de la lumière naturelle. Grâce au protocole DALI, il est possible de piloter aussi bien l’éclairage d’une pièce que d’une zone donnée ou d’un bâtiment entier. Il est aussi possible de mettre en œuvre un système modulaire, dans lequel l’adressage entre un capteur, ou un bouton-pressoir, et le luminaire pourra évoluer, sans avoir à recâbler l’installation ou à modifier l’implantation des détecteurs. Le nouvel adressage s’effectue par simple reprogrammation. Le pilotage de l’éclairage peut ainsi s’adapter sans problème aux évolutions de l’aménagement intérieur du bâtiment et des attentes de ses gestionnaires.

Comment l’interopérabilité est-elle assurée entre la « partie contrôle » et le ballast ?

Pour être ouvert à d’autres systèmes d’automatisation du bâtiment, notre système bus est monté sur BacNET/IP. Il est donc aussi flexible et fonctionnel que le bus KNX, tout en étant moins cher et plus simple à déployer. Jusqu’alors pour interfacer la partie contrôle et le ballast, il suffisait de programmer le système bus, en fonction du protocole du fabricant de l’automate. En matière d’interopérabilité, la certification DALI 2 a récemment marqué une avancée, puisque tous les produits certifiés sont compatibles, quel que soit leur fabricant. En termes de simplification des projets, c’est comme si le pilotage de l’éclairage passait du sur-mesure au prêt-à-porter, avec les économies que cela suppose.

Bureaux Avant-Après
Bureaux Avant-Après

Comment se concrétise cette simplification au niveau de l’installation ?

C’est plus simple dans la mesure où le système bus envoie des valeurs – niveau de luminosité, détection de présence… – sur l’entrée de l’automate GTC/GTB qui, en sortie, interprète ces valeurs et déclenche une action en conséquence. Pour apporter de la souplesse dans la gestion du bâtiment, nous proposons également des détecteurs et des actionneurs KNX, déclinés en trois versions : Basique, Standard et Deluxe. Cette dernière, par exemple, intègre un capteur acoustique et une sonde de température. Au-delà de la régulation et de la commutation de l’éclairage, les détecteurs KNX peuvent contribuer au pilotage d’autres fonctions du bâtiment : la commande de stores, le renouvellement de l’air intérieur, le chauffage, la climatisation, etc. Comme avec toutes nos solutions, pour en exploiter pleinement le potentiel, nous accompagnons nos clients depuis les études jusqu’à la mise en service.

 

http://www.begfrance.fr/