ADN Construction, la charte d’engagement Objectif BIM 22

ADN Construction (Association pour le développement du numérique dans la Construction

Entretien avec Benoit Senior

Secrétaire Général

ADN Construction

 

 

 

Pouvez-vous nous rappeler en quoi consiste l’objectif BIM 22 ?

La charte d’engagement volontaire « Objectif BIM 2022 », signée par toutes les principales organisations professionnelles, certains acteurs privés, ADN Construction,  place des objectifs ambitieux pour la filière :

·         Un engagement volontaire des maîtres d’ouvrage signataires à viser l’objectif de concevoir en BIM leurs projets de construction à partir de 2020

·         La mobilisation renforcée des signataires volontaires pour accélérer la transformation digitale et viser un objectif de généraliser (en faire une pratique courante) la conception et la construction à l’aide du BIM en 2022 ;

·         La constitution d’un écosystème innovant d’émulation autour du BIM porté par l’association ADN Construction, soutenue par l’Etat.

·         L’accompagnement des pouvoirs publics, auprès des TPE et PME dans la construction par la mise à disposition gracieuse pour tous les acteurs d’ici 2022 d’une plateforme collaborative et interactive permettant de pratiquer le BIM de manière volontaire et adaptée à son projet ;

·         La mobilisation de la filière, notamment en capitalisant, diffusant et généralisant les actions initiées par le Plan Transition Numérique du Bâtiment et ADN Construction.

L’association ADN construction a signé la charte au moment de Batimat, quelles sont les attentes de l’association ?

Cette Charte engage les signataires, pour ce qui est d’ADN Construction voici les engagements :

·         Piloter avec l’État les actions de Transition Numérique suivantes identifiées comme essentielles pour la filière, notamment la plate-forme collaborative BIM, le recueil d’éléments de construction en BIM, la formation

·         Rédaction de conventions-type et les actions de communication ; participer à la définition des besoins et au pilotage du développement des services permettant de produire l’essentiel du dossier de permis de construire, sous forme dématérialisée, à partir de la maquette numérique.

·         Valider les conventions BIM types rédigées avec l’État ;

·         Encourager ses membres à développer des outils de communication pour promouvoir le BIM auprès de leurs adhérents ;

Cette charte témoigne aussi d’un engagement des pouvoirs publics pour la promotion du numérique dans la filière. ADN s’engage donc aux côtés de l’Etat et du CSCEE pour accompagner les professionnels dans leur transition numérique.

  • Pouvez vous présenter l’association et son rôle  ? 

Les organisations professionnelles AIMCC – CAPEB – Fédération CINOV – EGF.BTP – FFB – FPI – FIEEC – LCA – UNGE – UNSFA – UNTEC – USH créent ADN construction, l’Association pour le Développement du Numérique dans la construction. Elle a pour objet de représenter la filière construction française dans le domaine du numérique et de définir et contribuer à la mise en œuvre d’une politique collective d’intérêt général permettant d’accompagner l’ensemble des acteurs du secteur de la construction dans leur appropriation du numérique.

Forte de la qualité du dialogue constructif conduit dans le cadre du Plan de Transition Numérique du Bâtiment, la filière construction s’organise et se rassemble afin de poursuivre et amplifier une démarche conjointe et collaborative pour le développement du numérique dans la construction.

Soucieuses de garantir le partage et la mise en commun des meilleures pratiques afin de favoriser l’accès de tous aux outils et processus numériques collaboratifs, interopérables, accessibles et adaptés aux besoins de chacun, les organisations professionnelles fondatrices ont pour objectif de garantir et promouvoir l’amélioration de la productivité de la filière et la qualité de la construction en France.

Gilles CHARBONNEL, Président d’ADN construction se félicite « Les enjeux de la transition numérique sont immenses. Nous ne réussirons collectivement qu’en travaillant ensemble en respectant les intérêts et savoir-faire de chacun ».

http://www.adnconstruction.org/