Un disjoncteur d’eau intelligent pour éviter les fuites et les inondations

Des débits analysés en temps réel, grâce à un algorithme

disjoncteur

Dominique Gayraud,
Président d’Hydrelis

« 30 % de sites sous fuite, sans que le problème ait été identifié au préalable »

En quoi le disjoncteur d’eau permet-il de maîtriser les consommations au sein d’un bâtiment ? disjoncteur

Il s’agit d’un objet intelligent, doté d’algotithmes, qui mesure les débits d’eau en temps réel et les analyse, en les comparant avec les caractéristiques classiques d’une fuite et les consommations habituelles du site. Il est ainsi capable de détecter des fuites inférieures à 3 l/h. Nous avons fourni plus de 5 000 solutions de ce type et 30 % des sites équipés étaient sous fuite, sans que le problème ait été identifié
au préalable. Le déploiement de disjoncteurs permet aussi d’avoir un monitoring des débits. Ce suivi favorise les comportements responsables. A la clé, une baisse moyenne des consommations de 20 à 30 %. Avec les économies d’eau ainsi générées, le retour sur investissement est de 18 mois.

Dans les grandes lignes, comment fonctionne ce dispositif ?

Lorsqu’il identifie une fuite, le disjoncteur est capable de prendre lui-même la décision de couper l’eau. Il communique également à distance avec l’utilisateur, en gérant des alertes en temps réel. L’utilisateur peut aussi couper l’eau ou changer les paramètres d’ouverture et de fermeture, en fonction d’horaires ou de volumes d’eau. Le tout, à distance. Les communications peuvent s’envisager selon trois modes : en local, en connexion avec la GTB/GTC ou avec des remontées vers une plateforme web. Cette dernière constitue alors l’interface avec l’utilisateur qui, outre le pilotage du disjoncteur, peut aussi consulter des tableaux de bord relatifs à la consommation d’eau. Le fait d’assurer à la fois une analyse des débits en temps réel, de générer des alertes et de gérer les ouvertures/fermetures à distance constitue un savoir-faire unique sur le marché.

A quels types de bâtiments le disjoncteur est-il adapté ?

En pouvant être installé sur des canalisations jusqu’à 100 mm de diamètre, il répond aussi bien aux attentes du résidentiel que de grandes infrastructures. Nous équipons ainsi d’importants centres commerciaux ou des équipements publics, comme des écoles, des piscines ou des bâtiments tertiaires. Le déploiement de cette solution ira en augmentant, car elle permet l’attribution de crédits dans le cadre d’une certification BREEAM.

www.hydrelis.fr/

http://valeurenergie.com/category/disjoncteur/