ThermoZYKLUS : « Petite sœur » de la gestion technique centralisée (GTC),

la régulation pièce par pièce apporte des solutions pour le contrôle du chauffage
« 
Nous dressons fréquemment le constat d’un déséquilibre entre une gestion fine de la production de chaleur et une absence d’outils de régulation de la consommation terminale »

 Frédéric Sobotka, Responsable commercial chez ThermoZYKLUS
Le chauffage constitue un poste de dépense énergétique majeur dans le bâtiment. A ce titre, il fait l’objet d’une attention particulière dans le cadre de toute démarche visant à réduire les consommations. Pourtant, de nombreux opérateurs se penchent encore sur la seule gestion de la production de chaleur, sans pousser leur réflexion jusqu’au contrôle des diffuseurs. Ainsi, leurs efforts d’optimisation au niveau des chaudières peuvent être réduits à néant à cause d’émetteurs présentant des possibilités de réglage trop basiques.
« Nous dressons fréquemment le constat d’un déséquilibre entre une gestion fine de la production de chaleur et une absence d’outils de régulation de la consommation terminale, confirme Frédéric Sobotka, Responsable commercial chez
ThermoZYKLUS. La gestion technique centralisée (GTC) permet d’apporter des solutions en la matière. Cependant, pour diverses raisons, notamment économiques, tous les maîtres d’ouvrage ne sont pas enclins à se lancer dans une telle démarche ultraperformante. En effet, dans le cas de sites relativement modestes – comme un groupe scolaire, par exemple – une régulation thermique pièce par pièce peut s’avérer pleinement efficace pour un investissement moindre.
Nos solutions reposent ainsi sur des sondes d’ambiance, présentes dans chaque pièce, et gérant automatiquement divers paramètres comme la régulation des températures, les programmations horaires, la prise en compte des fenêtres ouvertes, etc. L’ensemble de ces fonctionnalités est régulé à l’aide d’un algorithme qui intègre, seconde par seconde, le comportement thermique de la pièce, avec une précision de l’ordre du 1/10ème de degré. Par exemple, il est possible de gérer, à 0,15° C près, une pièce équipée de planchers chauffants, pourtant réputés non régulables. Précisons enfin que ce système – pouvant être sans fil – est pilotable à distance et que les sondes sont « ouvertes » à une évolution vers la GTC, auquel cas elles apporteront de précieuses informations au système de gestion. »

Contact
ThermoZYKLUS
23, Rue Carnot
F – 95160 Montmorency
Tél. : 01 30 10 11 25
Fax. : 01 30 10 11 26
Web : www.thermozyklus.fr
Mail : info@thermozyklus.fr