GWE France : Sondes géothermiques verticales : une normalisation pour empêcher les erreurs du passé

Un enjeu fort autour de la parfaite qualité du polyéthylène utilisé pour fabriquer le tube, ainsi que des tests et un marquage spécifique aux sondes.

Wilfried Dumas, Directeur général de GWE France
Les sondes géothermiques verticales font l’objet de la norme AFNOR  NF X10-960-1, depuis mars 2013. Ce texte est l’aboutissement d’un long travail qui a permis de mettre en place un cadre technique strict pour la filière. Petit retour sur l’historique d’une technologie qui a connu, en France, des hauts et des bas sur le plan des matériels utilisés.
Les sondes géothermiques sont arrivées sur le marché français, dans le milieu des années 1990. Les foreurs utilisaient alors des produits de fabrication suisse ou allemande, pays où le procédé était déjà bien établi. Mais ces matériels étant relativement onéreux, les professionnels français ont cherché à réduire leurs coûts d’installation, en ayant recours, dans les années 2000, à des sondes de leur propre fabrication. « Force est de constater qu’à l’époque, ce choix n’a pas toujours été judicieux, car certains des foreurs-fabricants se sont mis à faire n’importe quoi, observe Wilfried Dumas, Directeur général de GWE France. Ainsi, certaines sondes installées sur cette période présentent aujourd’hui  des problèmes de rendement, quand elles n’ont pas tout simplement explosé !
Cela discrédite malheureusement le fonctionnement de la géothermie par sonde qui malgré tout reste une valeur sûre et pérenne.
Le BRGM est les fabricants de sondes ont donc pris la question à bras-le-corps, pour tendre vers une normalisation attestant de la fiabilité des produits. Cette démarche, à laquelle ont participé les professionnels de la filière, aura mis 7 ans avant d’aboutir à la norme de 2013
. Il y a actuellement, à ma connaissance, deux fabricants français – dont GWE France – et cinq ou six européens qui répondent à ces nouvelles exigences. »
La norme met notamment l’accent sur la parfaite qualité du polyéthylène utilisé pour la fabrication du tube, ainsi que des tests  clients, ils les orientent encore souvent vers des solutions d’entreprises connues généralement plus chères plutôt que d’indiquer la nouvelle norme AFNOR  NF X10-960-1 .C’est pourquoi, après avoir répondu aux impératifs de fiabilisation des produits, la norme française est encore confrontée à un problème de méconnaissance, auquel il faut à présent remédier. »

Contact
GWE France
ZI Les pins
19 bis, Avenue de la Gare
34800 ASPIRAN.
Phone: +33 (0) 4 67 44 21 53
gwefrance@gwe-group.com.