Soliled : La Gestion Technique du Bâtiment permet d’assurer une optimisation énergétique

« Pour garantir une performance énergétique dans la durée, le bâtiment doit entrer dans l’ère du numérique »
Elie Bouskela, Directeur technique de Soliled

Alors que l’immotique est déjà bien implantée chez nos voisins européens, sa montée en puissance reste plus récente, en France. Cela s’explique, en partie, par un coût de l’électricité moins élevé dans l’Hexagone, rendant les investissements en économie d’énergie relativement moins rentables. Une réalité qui évolue grâce à la mise en place de nouvelles réglementation et à la hausse annoncée des tarifs d’électricité. La RT 2012 fixe d’ores et déjà des objectifs de performance énergétique, en imposant notamment une gestion active et une mesure des consommations. Mais comme le souligne Elie Bouskela, Directeur technique de Soliled, le bâtiment doit aller au-delà de ces simples mesures.
« Avec la nouvelle RT, tout est mis en œuvre pour que les objectifs de consommation soient atteints à la construction et à la mise en service du bâtiment. Mais en l’absence de suivi et de mesures correctives, il y a un réel risque de dérive de la demande en énergie. Aussi, pour garantir une performance énergétique dans la durée, il faut aller au-delà des seules mesures de consommations fixées par la RT concernant le chauffage, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage et les auxiliaires. En effet, il est nécessaire de faire communiquer toutes ces utilités avec une gestion centralisée d’analyse et d’optimisation, et de les corréler avec les systèmes d’alimentation en énergie du bâtiment. Il faut fournir des tableaux de bords pour aider à la prise de décision des choix énergétiques. Une telle disposition permet la mise en œuvre d’une gestion énergétique intelligente, en adaptant la consommation aux besoins des usagers et aux évolutions en temps réel des tarifs d’énergie.

Pour établir ce type de communication, le bâtiment doit entrer dans l’ère du numérique. Cependant, il n’est pas toujours évident de faire cohabiter les protocoles d’échanges de tous les appareils présents sur un site. C’est bien là le rôle de l’intégrateur en immotique, dont la mission doit recouvrir un double objectif : mettre en œuvre une gestion numérique du bâtiment qui soit efficace, tout en étant transparente au quotidien pour l’usager et auto adaptative. »
www.soliled.com

projet de Soliled