Sogefa, Un système hybride pour la méthanisation par voie sèche

Un système hybride pour la méthanisation par voie sèche

Brametot (76) : un rendement optimisé par des percolats circulant en circuit fermé

Sogefa, Un système hybride pour la méthanisation par voie sècheInterview auprès de Olivier Heckel, Directeur commercial de Sogefa 

Exergue : « 12 000 t de déchets valorisées en biogaz et compost certifié NFU 44-051. »

A quels types d’intrants la méthanisation par voie sèche est-elle adaptée ?

Ce procédé offre des débouchés pour les matières fermentescibles solides. Elle est particulièrement pertinente pour la valorisation d’ordures ménagères, de sous-produits de l’industrie agroalimentaire, Sogefa, Un système hybride pour la méthanisation par voie sèchede fumier, etc. Ainsi, pour équiper l’usine de valorisation des ordures ménagères du SMITVAD du Pays de Caux, située à Brametot (76), le délégataire Valor’Caux (groupe VEOLIA) a retenu le procédé de méthanisation BAL-Hybrid®. Inaugurée en 2014, cette unité traite près de 40 000 tonnes de déchets ménagers par an. La fraction fermentescible en est extraite au moyen d’une chaîne de tri-préparation, puis mélangée à des déchets verts. L’ensemble est introduit dans les tunnels étanches en béton pour un cycle de fermentation anaérobie. Sogefa, Un système hybride pour la méthanisation par voie sèche

Comment se déroule ce cycle ?

Pendant quatre semaines, des bactéries transforment le mélange et produisent ainsi du biogaz quiSogefa, Un système hybride pour la méthanisation par voie sèche alimente une unité de cogénération de 420 kWe. L’ensemble de ce cycle se déroule en régime mésophile, avec des températures de 39-40°C qui assurent l’activité optimale des bactéries. Le digestat issu de ce processus est composté. Hygiénisé, il répond à la norme NFU 44-051 et rentre dans une économie circulaire, en fertilisant les terres agricoles du secteur. Sogefa, Un système hybride pour la méthanisation par voie sèche

Par quels moyens ces températures sont-elles régulées ?

Sogefa, Un système hybride pour la méthanisation par voie sècheNous avons développé une technologie qui repose sur la circulation en circuit fermé de percolats à travers les matières sèches. Ces jus, issus de la fermentation, sont chauffés dans une cuve par la chaleur récupérée sur le cogénérateur. La cuve produit elle-même du biogaz. C’est pourquoi on parle de « système hybride ». D’un côté, il y a le fonctionnement discontinu de la fermentation des matières sèches, de l’autre, la phase liquide qui assure la marche de ce qui s’apparente à un digesteur infiniment alimenté. Cette hybridation « continu-discontinu » assure un fonctionnement particulièrement robuste et stable.

L’usine de Brametot est la première unité de traitement de déchets dotée d’un tel équipement de méthanisation-compostage. Eprouvée depuis des années en Allemagne, la technologie hybride est bien adaptée aux exigences des collectivités et industriels du déchet, et est aujourd’hui proposée en exclusivité par SOGEFA. D’ailleurs, nous avons trois nouveaux projets avancés, répartis sur le territoire français.

Plus d’info :