Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA)

Interview auprès d’Emmanuel François,
co-fondateur et président de la Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA) pour Valeur Energie

Pouvez-vous nous décrire ce qu’est le smart building ? 

Pour la SBA, c’est un​ bâtiment connecté prêt à devenir une plateformede services (existants et futurs) grâce à l’accès aux données,​ qui communique ​avec son environnement intérieur et extérieur, et qui est évolutif, intéropérable et ouvert.  ​Loin du bâtiment gadget, l​e smart building est le bâtiment ​de demain, dont l’intelligence permettra de répondre aux enjeux énergétiques, environnementaux, économiques et sociétaux d’aujourd’hui et de demain.  Pour cela la SBA a créé un référentiel Ready2Services, socle de préconisations qui permet de mieux appréhender la rédaction du cahier des charges d’un smart building.

Est-il possible de dresser un état des lieux de la filière sur les 1ers projets réalisés ?

 Je pense en particulier à Bouygues Immobilier​ avec Flexom, Bouygues Construction avec des logements sociaux et Icade avec PB5, qui ont intégré le référentiel Ready2Services dans leur bâtiment. Il y aussi quelques quartiers intelligents qui émergent mais globalement on est encore loin de pouvoir dire que nous avons une filière structurée.

Quelles sont les moyens mis en œuvre par la​ SBA pour favoriser à son développement ?

La​ SBA ​travaille sur des supports pédagogiques, dont le référentiel Ready2Servicesetla publication de notre deuxième manifeste en mars dernier. La SBA travaille à identifier les grands enjeux présents et à venir dans le domaine du bâtiment, à cartographier les technologies de rupture associées à ces enjeux, à les faire connaitre et àétudier leur impact sociétal. Nous organisons des événements et des rencontres pour fédérer toute la filière afin d’encourager échanges et partagesd’expériences. La démarche de la SBA se nourrit aussi des réflexionsmenées par les différentes commissions composées de ses membres, qui rassemblent des experts de la filière pour ​travailler ensemble. La SBA à travers ces moyens souhaite sensibiliser également les décideurs publics, ministères, institutions, collectivités locales, associations sectorielles et syndicats professionnels.

Pouvez-vous présenter l’association en quelques mots ?

Fondée en 2012, la SBA est une association regroupant les acteurs de l’industrie du bâtiment et notamment les fabricants, les énergéticiens, les prestataires de services, la maîtrise d’ouvrage, les investisseurs, les acteurs de l’IT et les institutions publiques. L’objectif de la SBA est de développer le bâtiment intelligent dans la ville durable de manière transverse. Forte d’une démarche ouverte et interopérable et s’appuyant sur le numérique, elle associe tous les métiers concernés à travers des commissions pour dynamiser ce marché en le valorisant et contribuer ainsi à créer une filière d’excellence en France. L’alliance compte aujourd’hui près de 200 membres.

www.smartbuildingalliance.org