SIG Les applications géographiques au service de la smart city

SIG Quels outils pour les éditeurs de logiciels ?

SIGInterview auprès de Laurent Tasserit, Directeur commercial de Géo.RM

« Avec Bing Maps, les applications articulent efficacement données et cartographie »

Est-il aujourd’hui possible d’associer des solutions « smart city » avec des moteurs de données géographiques ?

Oui, avec la multiplication des objets connectés en milieu urbain, de telles applications sont de plus en plus développées. Dans ce domaine, Microsoft Bing Maps – pour lequel Géo.RM est le revendeur exclusif en France – constitue un formidable outil pour les éditeurs de logiciels. Il permet de créer des applications qui articuleront efficacement données et cartographie. Par exemple, cela peut être des solutions de calcul d’itinéraire en ville, générées en mobilisant toutes les informations disponibles concernant l’offre de transport public. Au-delà du service apporté à l’usager final, les applications développées avec Bing Maps assurent aux éditeurs de logiciels un comptage fiable des transactions. Il en découle une tarification simplifiée, que celle-ci s’opère à la transaction, à la quantité d’utilisateurs ou au nombre d’objets connectés, comme des vélos en libre service par exemple. Afin que les éditeurs puissent développer leurs applications géographiques, nous leur apportons un support à la fois technique et commercial.

Et qu’en est-il des solutions SIG plus classiques ?SIG

En parallèle aux logiciels comme MapInfo ou QGis – une des solutions « open source » les plus réussies, tous métiers confondus –, il y a actuellement un fort besoin concernant la collecte géo-localisée de données sur le terrain. Pour cela, nous proposons des solutions d’acquisition qui peuvent également être adaptées aux besoins spécifiques de l’utilisateur. Par exemple, nous avons récemment développé un outil sur tablette pour la Gendarmerie Nationale. Celui-ci permet la gestion des accidents de la circulation en assurant la saisie directe des indices, recueillis par triangulation, selon une méthode utilisée par les gendarmes depuis plus de 150 ans. Prochainement, une version sera aussi disponible pour le relevé sur les scènes de crime. Cette mission nous a apporté une compétence précieuse sur le plan du développement d’outils sous Androïd. Depuis quelques semaines, nous proposons ainsi une solution d’acquisition de données avec ce système d’exploitation.

http://www.georm.fr/Géo.RM

http://valeurenergie.com/category/smart-grid/