Sensienergies (56) : un partenariat décisif pour l’optimisation du site

« Un départ boosté, grâce aux conseils sur les aspects techniques et biologiques »

Les exploitants d’unités biogaz qui ont initié leur projet au milieu des années 2000 ont généralement essuyé les plâtres. Pour éviter cet écueil, certains ont fait le choix de s’allier à des partenaires expérimentés. C’est le cas de la famille Texier – éleveurs et céréaliers implantés à Saint Nicolas du Tertre (56). « Nous nous sommes penchés sur la faisabilité d’un projet de méthanisation en 2006, se souvient Vivien Texier. A l’époque, le biogaz était encore méconnu, en France. Pour voir des unités en service, il a donc fallu aller en Belgique et en Allemagne. »

En 2013, la démarche aboutit sur le lancement de Sensienergies, une unité de cogénération de 527 kWe, valorisant près de 15 000 tonnes d’intrants par an. « Au moment de la mise en service, nous avons recherché un partenaire qui puisse nous apporter des conseils pour une exploitation optimisée, explique Vivien Texier. Nous avons retenu Evergaz qui avait des contacts avec des sites présentant des conditions d’exploitation similaires aux nôtres, en particulier concernant les intrants. Le fait de pouvoir bénéficier de conseils sur les aspects techniques et biologiques a littéralement boosté le départ de notre installation. »

Les matières valorisées par Sensienergies proviennent pour partie de l’exploitation agricole (lisiers de porcs, cultures intermédiaires à vocation énergétique). Le reste est fourni par des acteurs du territoire. « Nous traitons des déchets de clients locaux, précise Vivien Texier. En parallèle à cela, Evergaz nous a permis d’élargir notre rayon d’approvisionnement. J’ajoute que le partenariat avec eux couvre aussi la gestion de la comptabilité et des relations avec EDF, ce qui nous permet de nous concentrer sur l’exploitation quotidienne de l’unité. »

Paroles de pro : « Parmi les meilleurs rendements »

« A son démarrage, Sensienergies a dû faire face au départ d’un partenaire financier, évoque Frédéric Flipo, Directeur Général Délégué d’Evergaz. Nous avons alors repris l’actif, en apportant également le savoir-faire de nos équipes. L’unité a rapidement trouvé son rythme de croisière et compte aujourd’hui parmi les meilleurs rendements, au sein de notre parc d’installations. »