Compresseur biogaz

mpr-industries-logo  Unité biogaz : les 1001 applications de la compression de gaz

Du brassage du digesteur à l’alimentation des moteurs de cogénération…

mpr-industrie-photo-1

Charlie Herblin, Responsable Avant-Projets chez MPR Industries

« Un projet de 1 MW reposant sur la compression de gaz minier. »

Pour être valorisées de façon optimale, les matières fermentescibles doivent être soigneusement brassées au sein du digesteur. Les compresseurs à palettes sont ainsi reconnus pour leur capacité à obtenir un mélange homogène, en particulier sur les gros volumes. Mais au sein d’une unité de méthanisation, la compression de gaz offre bien d’autres

mpr-industrie-photo-2

possibilités. Le tour de la question avec Charlie Herblin, Responsable Avant-Projets chez MPR Industries.

Comment la compression de gaz remplit-elle le rôle d’agitateur de digesteur ?

Elle assure le brassage des matières, en recueillant le biogaz dans la partie supérieure du digesteur pour le réinjecter à la base de l’ouvrage. Avec des capacités allant de 5 à 6 000 m3/h, de telles solutions – éprouvées depuis plus de 30 ans – conviennent aussi bien à des boues de stations d’épuration que des digesteurs anaérobies. En comparaison avec des agitateurs mécaniques, le brassage est plus homogène et peut concerner des volumes plus importants. Par exemple, sur la station d’épuration de Triel-sur-Seine (78), nos compresseurs brassent des digesteurs de 8 000 m3. Cette technologie permet aussi de réduire les emprises au sol, là où les brasseurs mécaniques imposent de faibles hauteurs et de larges diamètres.

Quelles sont les autres applications de la compression de gaz pour la méthanisation ?

Elle permet d’alimenter les brûleurs de chaudières ou les moteurs de cogénération. Il est aussi possible de recompresser les gaz de torche pour récupérer de l’énergie. Au sein d’une unité, des soufflantes à canal latéral et des surpresseurs à lobes sont utilisés pour le transport du biogaz. L’alimentation du gazomètre se fait par une machine à pression qui devra assurer un débit sans pulsation. Nous développons également un projet avec une production de 1 MW reposant sur la compression de gaz minier. À ce jour, nous avons apporté des solutions sur plus de 300 sites de méthanisation.

Quand on parle de compresseur, on pense aussi à l’injection de biométhane…

Oui. Nous cherchons aujourd’hui à sérier pour le biométhane des solutions développées pour des applications industrielles. Le but est notamment d’apporter la fiabilité de nos solutions aux installations agricoles tournées vers ce nouveau débouché.

Mpr industries

74 Rue Henri Farman, 93290 Tremblay-en-France

Téléphone : 01 56 48 09 60