Miro, La gestion des effluents est une affaire de spécialiste

Miro P541C METHA_CMJNUne solution « flux logistique » pour optimiser le temps de travail de l’agriculteur

Alexandra Briot, Direction « Marketing / Communication », SERMAP

La méthanisation à la ferme constitue une opportunité pour les exploitants agricoles. Mais qu’on ne s’y trompe pas : cela représente aussi un travail supplémentaire pour assurer le bon fonctionnement de l’installation biogaz, en particulier sur le plan des flux d’effluents entrant dans le cycle de production. Pour optimiser cette logistique, les exploitants peuvent s’appuyer sur les solutions des spécialistes de la gestion des déjections animales. Certains acteurs historiques sur ce créneau, comme la société SERMAP, ont ainsi développé des outils spécifiquement dédiés aux installations biogaz.

SERMAP 2« À travers notre marque MIRO, nous proposons de nombreuses solutions pour le traitement et le transfert des effluents, explique Alexandra Briot de la Direction « Marketing / Communication » de SERMAP : racleurs, robot de raclage, évacuateurs, séparateurs de phase, pompes, mixers, tonnes à lisier ou épandeurs de fumier. C’est donc tout naturellement que nous avons orienté notre expertise vers la méthanisation, afin de répondre aux besoins émergents des éleveurs dans ce domaine. Nous sommes ainsi devenus le seul interlocuteur capable d’étudier et de proposer une réponse globale de la ferme aux champs. »

« Une réponse globale de la ferme aux champs. »

MIRO a d’ores et déjà pris part à l’équipement de plusieurs installations de 50 à 250 kW et plus de 20 nouveaux SERMAPsites verront le jour d’ici fin 2015. Sur ces installations, le fabricant intervient dès les phases de pré-projet, par le biais de son bureau d’études composé de 7 personnes. « Dans chacun des cas, notre équipe s’applique à proposer une ou plusieurs solutions en fonction du choix opérationnel de l’utilisateur, de son installation existante et de ses besoins actuels, tout en tenant compte du potentiel futur de l’exploitation et de l’unité de méthanisation, souligne Alexandra Briot. En étant conceptualisée et optimisée grâce au raisonnement en « flux logistique » de nos techniciens, la solution retenue permettra d’optimiser le temps de travail de l’agriculteur et d’améliorer la rentabilité de l’unité de méthanisation. D’ailleurs, pour offrir des rendements toujours plus élevés, notre service R&D travaille actuellement sur un nouveau système de défibrage de matière sèche. »

SERMAP
12 rue de Laviron –
25510 Pierrefontaine les Varans