Le Club Biogaz

Le 19 mai dernier, le Club Biogaz présentait son Livre Blanc, recueillant 50 propositions de professionnels pour favoriser le développement pérenne de la méthanisation, en France. Parmi les dispositions-phares du document, il y a la simplification des démarches administratives ou encore l’adaptation des tarifs d’achat de l’électricité. « Sur ce point, la question n’est pas d’en arriver à un effet d’aubaine, précise Caroline Marchais, Déléguée générale du Club Biogaz. En fait, cela consisterait notamment à ne plus avoir de dégressivité du tarif, en fonction de la taille de l’installation. En effet, les retours d’expérience démontrent qu’il n’y a pas véritablement d’économies d’échelle pouvant compenser la dégressivité. »
Précisons que c’est la filière « biogaz » au sens large qui est concernée par le Livre Blanc, qui en aborde toutes les applications possibles – chaleur, électricité, biométhane ou biocarburant – et ce, à toutes les échelles, depuis les installations à la ferme jusqu’aux unités industrielles. « L’objectif du Livre Blanc est d’inspirer les parlementaires qui se pencheront prochainement sur le projet de loi relatif à la transition énergétique, conclut Caroline Marchais. »

Source : entretien auprès de Caroline Marchais, Club Biogaz ATEE