KWB, Chaudières biomasse : économies et cadre de vie amélioré

kwb_LOGOChaudières biomasse : économies et cadre de vie amélioré

 

Couhé (86) : un nouveau réseau de chaleur pour un chauffage rationnalisé

 

Contact : Denis Schultz, Directeur de KWB France

De plus en plus de collectivités locales font le choix du bois pour chauffer leurs équipements. C’est notamment le parti pris de la Communauté de communes de la Région de Couhé (CCRP), dans la Vienne, qui exploite deux chaudières biomasse. Denis Schultz, Directeur de KWB France, revient sur cette initiative.

kwb_01KWB a fourni à la CCRP ses chaudières à bois déchiqueté. Quels étaient les objectifs portés par ces équipements, mis en service en octobre 2013 ?
Il s’agissait en priorité de rationaliser le chauffage des bâtiments intercommunaux qui avaient chacun leur chaufferie fioul. Pour cela, un réseau de chaleur, alimenté par les chaudières biomasse, a été déployé. Avec 500 tonnes consommées à l’année, le bois déchiqueté – issu d’une plateforme de broyage située à moins de 10 km – permet aussi à la CCRP de réduire ses émissions de CO2, tout en soignant son budget.

Quel a été votre rôle sur ce projet ?

Nous avons, tout d’abord, accompagné le bureau d’études qui voulait s’assurer de la faisabilité d’une telle installation. Ensuite, nous avons apporté notre expertise sur certains points particuliers, comme le silo par exemple. En cas de mauvaise conception, celui-ci peut compliquer et renchérir l’exploitation. À Couhé, un silo neuf a été construit. Tout a donc pu être fait pour que le nombre de rotations de livraison et l’entretien du silo soient optimisés.

D’ailleurs, dans le cas de stockage contraint, le granulé peut offrir une alternative à la plaquette…

Tout à fait. Nous avons récemment fourni une chaudière à granulés de 95 kWth au Syndicat Intercommunal d’Énergies, d’Équipement et d’Environnement de la Nièvre. Le granulé y a notamment été retenu en raison de sa densité. En effet, à chaleur fournie équivalente, il est trois fois moins volumineux que la plaquette. Dans ce cas, cela a permis de réutiliser un local existant pour le stockage de la biomasse.

Encadré

Chaudières de la CCRP : les chiffres-clésKWB Easyfire 8-12 kW 12 - copie

–     Puissance totale : 600 KWth

–     Réseau de chaleur enterré : 1 200 ml

–     9 bâtiments alimentés (8 300 m2 de superficie)

–     Silo : 120 m3

–     Investissement (chaufferie, réseau et raccordements) : env. 1,2 M€HT (aidés à 60 %)

–     Économies de CO2 : 237 t/an

–     Coût pour les clients du réseau : – 15 % en moyenne.