Inhibiteur de corrosion : limiter les produits chimiques

AQUAPROX a développé il y a 3 ans un analyseur en ligne le FLUOGEST GEO positionné en surface au niveau des échangeurs de température afin  de mesurer en continu la concentration de l’inhibiteur injecté dans l’eau géothermale afin d’assurer au exploitants des puits la juste quantité de produit employée pour l’inhibition de la corrosion.

En 2016 AQUAPROX a mené un programme de R&D conjointement avec le BRGM afin notamment de tester de nouvelles matières actives à base d’extraits végétaux dans l’objectif de limiter l’emploi des produits chimiques d’origine fossile présents depuis toujours dans les inhibiteurs de corrosion.

Ce programme a conduit à la formulation d’une nouvelle gamme d’Inhibiteur GEOPrpotect à base d’extrait végétaux également sans solvant ni biocide chimique.

Cette nouvelle gamme d’inhibiteur testée par le BRGM s’emploie a un dosage moindre tout en étant moins impactant pour le réservoir du Dogger.

Enfin AQUAPROX s’est positionné en février 2017 avec le BRGM et l’ENSIACET de Toulouse sur un appel à projet ADEME pour les investissements d’avenir afin d’aller encore plus loin dans la démarche et proposer un gamme d’inhibiteur 100% BIOSOURCEE.

 

Plus d’info aquaprox.fr