Individualisation des frais de chauffage

Individualisation des frais de chauffage : 4 millions de logements concernés

Le couplage « comptage / robinets radiateur » génère en moyenne 18 % d’économies

Individualisation des frais de chauffageInterview auprès de Emmanuel Croc,
Président d’
Ocea Smart Building 

« Avec un coût de 40 € par logement et par an, le retour sur investissement est rapide »

Comment se détermine la consommation de chauffage de chaque logement dans un immeuble équipé d’un chauffage collectif ?

Avant tout, précisons que l’individualisation des frais de chauffage, c’est-à-dire la mesure de la consommation de chaque logement, est prévue par la loi de transition énergétique. Pour les 4 millions de bâtiments concernés, l’échéance varie entre 2017 et 2019, selon la performance énergétique. Dans 90 % des cas, les mesures peuvent être réalisées grâce à deux technologies. Avec une boucle horizontale sur une colonne unique, il est possible d’installer des compteurs d’énergie thermique. Communicants, ces appareils peuvent remonter les consommations quotidiennement, via une box, ou chaque semestre sinon. Dans le cas de colonnes qui montent dans chaque pièce, on installe des répartiteurs de frais de chauffage sur chaque radiateur. Cette solution concerne 80 % des logements. Nous en proposons en partenariat avec le fabricant Qundis.Individualisation des frais de chauffage

L’individualisation engendre-t-elle un surcoût ?

Pour être pertinent, un système de comptage ne doit pas coûter plus de 5 % de la valeur du fluide consommé. En moyenne, il présente un coût lissé de 40 €TTC par logement et par an. En étant couplés à des organes de régulation – robinets thermostatiques ou systèmes centralisés –, les appareils de comptage génèrent en moyenne 18 % d’économies de chauffage. Des gains dus aux changements de comportements induits par la connaissance des consommation et la facture au réel qui en découle. Avec des factures annuelles de l’ordre de 750 €, le retour sur investissement est très rapide. On propose aussi des solutions « full service » avec location, installation et maintenance d’appareils, ainsi que la relève des données.

Pour les deux technologies, , est-il possible de proposer une plateforme web aux habitants et aux gestionnaires des immeubles ?

Absolument. Cette interface permet à la fois de prendre connaissance de ses consommations, mais aussi de paramétrer ses alarmes de surconsommation. Ce volet est très important, car le facteur humain reste central dans l’efficacité énergétique d’un bâtiment. D’ailleurs, nous pouvons accompagner les habitants d’un site, dans le cadre d’un « coaching énergétique ».

https://www.ocea-smart-building.fr/

http://valeurenergie.com/category/smart-grid/