Granulé : une solution économique, pratique et écologique…

Granulé : une solution économique, pratique et écologique…

Une chaleur thermostatée et programmable, en toute autonomie

Entretien avec
Mr Christophe Henriot
RIKA Nantes

Si le granulé a aujourd’hui le vent en poupe, ses consommateurs ne se tournent pas forcément vers lui avec des motivations strictement écologiques. En effet, ceux-ci recherchent en priorité un combustible qui soit économique et pratique d’utilisation. « Choisir le granulé, c’est bénéficier d’une chaleur thermostatée, programmable et offrant jusqu’à une semaine d’autonomie, relève Christophe Henriot, Gérant de Rika Nantes. Nous installons à la fois des poêles à bois ou à granulés et je constate que dans le Grand Ouest, les clients ont tendance à privilégier les seconds. Comme il n’y a pas de grandes forêts dans notre secteur, le prix et la qualité des bûches sont volatiles. Avec l’industrialisation de sa production, le granulé ne présente pas ce double problème. En outre, avec le bois, la surface à consacrer au stockage peut s’avérer rédhibitoire. » L’entretien est aussi facilité, avec un bon réglage de l’installateur (qualifié RGE), alors on obtient une combustion parfaite, et l’entretien se résume à un simple retrait du cendrier 1 fois tous les 2 jours et la vitre reste toujours propre.

Les personnes intéressées par le granulé doivent toutefois garder à l’esprit que toutes les technologies ne se valent pas. « On retrouve deux types d’appareils sur le marché, précise Christophe Henriot. Les poêles à souffle (rie) continu et ceux à convection naturelle. Les premiers émettent un son de l’ordre de 39 à 45 dB environ, soit le bruit d’un lave-vaisselle. Leurs utilisateurs ressentiront aussi le souffle de la chaleur et verront une petite flamme attisée par ce-dit souffle. Les seconds ressentiront une chaleur douce et enveloppantes et profiterons d’une vraie flamme de feu de bois Deux inconvénients inexistants avec la convection naturelle. A noter qu’il y a des poêles mixtes « bois / granulé » pour les personnes souhaitant concilier plaisir ponctuel du feu de bois et praticité du granulé. »

Bien entendu, l’argument écologique contribue également au succès du granulé. « Pouvant être issu du recyclage de déchets de l’industrie du bois, le granulé est une énergie doublement durable, fait valoir Christophe Henriot. Et comme il est produit à partir de résineux – à la croissance plus rapide que les feuillus –, il fournit une chaleur d’autant plus renouvelable ! »

Paroles de pro : « Une croissance fondée sur le bouche-à-oreille »
« Les retours d’expérience positifs constituent le socle de la croissance actuelle du granulé, observe Sébastien Gautreau, Responsable commercial pôle énergie au sein de Piveteau Bois. Depuis deux-trois ans, le bouche-à-oreille fonctionne ainsi très bien entre consommateurs. »