Financement et expertise

Quand une banque apporte son expertise technique, au-delà du financement

 L’unité de méthanisation à la ferme de Christophe Aubry vient tout juste d’être mise en service, à Saint-Brandan (22). Cette installation de 100 kWe, se distingue notamment par la présence d’une microturbine ORC convertissant la chaleur du moteur biogaz en électricité, permettant ainsi un gain de 7 % supplémentaires sur le rendement électrique total. Ce projet innovant a pu voir le jour grâce à l’appui d’une banque, ayant su pousser le partenariat bien au-delà du simple rôle de financeur…

« L’installation a nécessité un investissement de 1,01 million d’euros, couvert à 30 % par des subventions (Ademe, CG 22, Région Bretagne), explique Christophe Aubry. Le financement a été complété avec un prêt du Crédit Agricole qui m’a aussi accompagné au stade du développement du projet. A l’origine, la méthanisation devait se faire par voie sèche. Mais pour sécuriser l’exploitation, la banque m’a orienté vers la voie humide, tout en me recommandant de faire appel à des prestataires techniques ayant des références solides. Un conseil qui s’est révélé avisé, puisque la société avec laquelle le projet avait été développé initialement a fait faillite, l’an dernier ! »
Source : Crédit Agricole