Fibois – Auvergne – Rhône – Alpes

fibois
Etat des lieux des chaufferies industrielles dans la régions Auvergne – Rhône – Alpes

fiboisIssue de la fusion des interprofessions Auvergne Promobois et Fibra, l’interprofession régionale Fibois AuRA, fédère à la fois les différentes  branches professionnelles de la filière et les territoires, au travers de comités territoriaux informels en Auvergne et des interprofessions territoriales en Rhône-Alpes. Pour une plus grande lisibilité, toutes les interprofessions territoriales vont endosser le nom de Fibois au cours de ce 1er semestre 2018.

Le réseau interprofessionnel intervient sur l’accès à la ressource forestière, la promotion de la construction et de la réhabilitation en bois, le développement quantitatif et qualitatif du bois énergie, l’accompagnement des entreprises, l’innovation, l’attractivité des métiers, le développement de la formation, et la communication sur les entreprises, les produits et les métiers.

Fibois AuRA a publié fin 2017 l’observatoire bois énergie régional (téléchargeable sur http://fibois-aura.org/energie/telechargements/) qui recense 1 545 chaudières automatiques fonctionnant au bois déchiqueté et 54 000 chaudières à granulé pour une puissance cumulée de 1 100 MW. Sur ces 1 600 chaudières, 203 ont une puissance supérieure à 1 MW et représentent plus de 80% de la puissance et de la consommation totale. Bien que l’on recense 158 projets de chaudières bois pour les 3 à 5 ans à venir (160 MW cumulés), le développement de la filière est inférieur aux attentes de la loi de transition énergétique par manque de projets alors que 3 fois plus de bois que les 1,5 million de tonnes actuelles, pourrait être mobilisé en région, tout en respectant une gestion durable et multifonctionnelle de la forêt.