Fiat GNV : des véhicules construits en série depuis les années 1970

Fiat GNV : des véhicules construits en série depuis les années 1970

Moins de pollution, moins de bruit : une solution idéale en ville

Entretien Yves Le Comte, Directeur Marketing chez Fiat Professional

« D’ici cinq ans, le parc mondial atteindra 65 millions de véhicules. »

fiat gnvEn offrant un débouché au biométhane, les véhicules GNV (gaz naturel pour véhicules) rendent possible une mobilité bâtie autour d’une énergie 100 % renouvelable. De nombreux opérateurs  se tournent ainsi vers ce carburant vert. Leur objectif ? Réduire les émissions de polluants et les nuisances sonores. Le point sur ce marché encore émergent (du moins en France). fiat gnv

Comment se caractérise le marché hexagonal du GNV ?

Fin 2015, il y avait près de 14 000 véhicules GNV immatriculés, en France. Depuis, ce nombre afiat gnv augmenté, même si l’on reste très loin du million de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers en circulation en Italie. Au niveau mondial, on compte 1,9 million de véhicules GNV. L’International Gas Union estime que d’ici cinq ans, le parc mondial atteindra 65 millions de véhicules. En Italie, la filière a pris son envol après le choc pétrolier de 1973. Depuis cette période, Fiat construit des véhicules GNV en série sur les mêmes chaînes que ses modèles traditionnels. Cette fabrication industrielle permet d’optimiser les coûts de production. fiat gnv

Entre l’acquisition et l’exploitation, y a-t-il un surcoût avec le GNV ?

Non. Par exemple, avec un moteur bi-carburants essence/GNV, le Fiorino – un VUL avec 2,4 m3 de volume et 990 km d’autonomie – sera 1,4 % moins cher à l’achat que l’équivalent en diesel. En termes d’utilisation, les coûts sont similaires. Concernant l’entretien, chaque concession Fiat dispose de techniciens formés au GNV. Autre différence de taille : le coût environnemental. En comparaison avec le diesel, les émissions sont inférieures de 50 % pour l’oxyde d’azote, de 95 % pour les particules fines et de 10 % pour le CO2. Les nuisances sonores sont réduites jusqu’à 75 %. Grâce à ces avantages, le GNV intéresse aujourd’hui de plus en plus d’opérateurs faisant circuler des grandes flottes de véhicules en ville. fiat gnv

fiat gnvQuels sont ces opérateurs ?

Cela peut concerner des services de transport public, de collecte de déchets, de livraison, etc. Par exemple, le Service de la Propreté de la Ville de Paris équipe sa flotte avec des camions GNV. Dans le cas de villes où le gaz est issu de la méthanisation d’ordures ménagères, on peut parler de boucle vertueuse, puisque les bennes à ordures roulent aux poubelles vertes ! fiat gnv

plus d’info : http://www.fiatprofessional.fr/gnv