En France, le digestat issu de la méthanisation est aujourd’hui soumis à une réglementation très stricte

En France, le digestat issu de la méthanisation est aujourd’hui soumis à une réglementation très stricte. Un plan d’épandage est nécessaire afin de pouvoir le remettre en terre. Mais les périodes et les surfaces dédiées à l’épandage sont limitées.

K-REVERT propose une alternative au plan d’épandage : Le traitement du digestat par évapo-concentration.

digestatK-REVERT travaille sur tous les sites de méthanisation, surtout agricoles (70%), industriels (15%) ou même collectifs (15%).

Tous rencontrent la problématique de gestion de ces digestats qui représentent de très gros volumes et qui coûtent chers à gérer, à transporter et à épandre.

Forte de son expérience, K-REVERT a développé des systèmes d’évapo-concentration dédiés au traitement des digestats.

Ces unités de traitement apportent des solutions simples ayant de faibles coûts d’exploitation, moins de 3€/T.

Outre la réduction des volumes de digestats, l’évapo-concentration permet d’isoler l’azote qui pourra servir d’engrais en substitution à des produits industriels et d’augmenter la concentration des éléments fertilisants à haute valeur ajoutée.

Les unités de traitement K-REVERT propose donc des solutions :

  • agronomique par séparation des éléments N, P et K, permettant de produire des engrais ciblés à haute valeur ajoutée,
  • économique par réduction des coûts de stockage, de transport et d’épandage
  • réglementaire par le respect des contraintes et pourra répondre à une potentielle norme d’engrais organique,
  • écologique en produisant une eau traitée rejetée au milieu naturel en respect de l’arrêté du 2/02/1998.

Les systèmes K-REVERT s’appliquent dans des filières de cogénération ou d’injection de biogaz. Ils sont modulables, avec de nombreuses configurations possibles afin d’apporter une réponse optimale.

http://www.k-revert.fr/

http://valeurenergie.com/category/methanisation/