Le développement du marché électrique

Wolfram VOGEL,
Directeur des Affaires Publiques et de la Communication
EPEX SPOT

Sécurité d’approvisionnement dans toute l’Europe, concurrence et prix harmonisés sont les objectifs que l’Union européenne souhaite atteindre en libéralisant les marchés européens de l’énergie au cours des années 90. L’émergence du négoce de l’énergie, d’une part, et des bourses de l’électricité gérant les marchés électriques, d’autre part, sont l’un des résultats les plus visibles de cette libéralisation.

La Bourse européenne de l’électricité EPEX SPOT gère les marchés électriques à court terme pour l’Allemagne, la France, la Grande Bretagne, les Pays-Bas, la Belgique, l’Autriche, la Suisse et le Luxembourg ; ces marchés représentant 50% de la consommation électrique européenne.

EPEX SPOT est l’un des précurseurs du couplage des marchés. Cette technique permet d’optimiser l’allocation et l’utilisation des capacités transfrontalières, ce qui se traduit par une augmentation de la liquidité et une tendance des prix à converger.

Le terme « marché spot » signifie que les membres du marché peuvent acheter et vendre des quantités d’électricité à court terme sur les marchés d’EPEX SPOT afin d’optimiser leur portefeuille, c’est-à-dire selon les besoins de leurs clients, de leur site industriel ou bien des consommateurs finaux. Ils peuvent le faire par le biais des enchères Day-ahead ou de la négociation continue sur le marché infrajournalier (« intraday »). Toutes les transactions exécutées sur les marchés d’EPEX SPOT donnent toujours lieu à une livraison physique de l’électricité.

Ces ajustements à court-terme des flux électriques sont devenus indispensable dans le contexte de la transition énergétique. La génération d’électricité à partir des ressources renouvelables se base sur des éléments très fluctuants, le soleil et le vent notamment. Cette électricité doit être intégrée dans le système de manière immédiate (l’électricité ne se stockant pas) et arriver chez le consommateur quand et où il en a besoin. La capacité de nos marchés d’intégrer ce type d’énergie se révèle notamment sur les marchés intraday, qui permettent un achat ou une vente jusqu’à 30 minutes avant livraison en France. Les volumes négociés sur ce segment de marché augmentent depuis des années, car les participants y trouvent la flexibilité dont ils ont besoin pour bien équilibrer le système – et pour bien tenir compte des fluctuations des énergies renouvelables.