SID STEIBLE, Comment gérer les risques d’explosion du biogaz ?

 

LOGO STEIBLE_PROTEGO

Des points sensibles à traiter pour parer au potentiel d’auto-inflammation du méthane

 Sébastien Schoenecker, Directeur chez SID Steiblé

Soupape pression-dépression combinée avec arrête flammes_ Vue en coupe

Au cours du processus de méthanisation, la fermentation des matières organiques produit du biogaz, générant ainsi des risques d’explosion. En effet, ce gaz est composé de 50 à 65 % de méthane. Or, en présence d’une source de chaleur supérieure à 535°C, celui-ci est auto-inflammable. C’est pourquoi, les unités de méthanisation, les digesteurs dans les stations d’épuration ou les captages sur les décharges enterrées doivent prendre en compte ce caractère inflammable et explosif, en protégeant les installation

s et les opérateurs, au sens de la directive 1999/92/CE. L’INERIS a également édité un guide de recommandations consacrées à la prévention des risques pour la méthanisation agricole.
« La prise en charge des risques concerne plusieurs points bien Arrête flammes en ligne avec trappe de visite_ Vue en coupespécifiques de l’installation, explique Sébastien Schoenecker, spécialiste en sécurisation de sites industriels. En premier lieu, il y a le digesteur, où des soupapes de respiration gèrent les phénomènes de surpression et dépression. A leurs débouchés, il faut prévenir une éventuelle ignition atmosphérique, pouvant survenir sous l’effet d’un phénomène d’électricité statique ou de la foudre, par exemple. Pour cela, les soupapes sont combinées avec des arrête-flammes, empêchant l’explosion de pénétrer dans le digesteur. De tels dispositifs sont aussi à mettre en œuvre « en ligne » sur les conduites au niveau des unités de valorisation du biogaz, comme les chaudières ou les modules de cogénération. Enfin, certains sites importants sont équipés de torchères, évitant des rejets atmosphériques de méthane. Dans ce cas, des arrête-flammes sont à prévoir sur ces équipements présentant un risque de retour de flamme. »
La maintenance, point-clé de la sécurité
Au-delà de l’efficacité des dispositifs de sécurité réglementaires,
c’est aussi leur maintenance qui doit faire l’objet d’un suivi permanent, car le biogaz – contenant des impuretés – est fortement encrassant. « Les disques des arrête-flammes sont à nettoyer régulièrement pour conserver leur efficacité et ne pas engendrer de perte de charge, souligne Sébastien Schoenecker. Du fait de la fréquence d’entretien, il faut privilégier des équipements n’impliquant pas d’opérations trop lourdes et facilement démontables. Nos dispositifs sont ainsi conçus pour optimiser la maintenance dans le but de garantir l’efficacité même en condition d’utilisation extrême (Trappe de visite, disque arrête flammes directement accessible). Ces solutions techniques permettent à un opérateur de réaliser la maintenance, quand d’autres produits nécessitent de faire appel à des engins de manutention spécifiques pour déposer les équipements. »

Contact
SID STEIBLE
4 avenue de Strasbourg
ZAC des Collines
68350 DIDENHEIM
Tél.  03 89 60 62 70

www.sidsteible.fr