Chaumeca Un outil de simulation du traitement de l’air comprimé et du gaz

Chaumeca Un outil de simulation du traitement de l’air comprimé et du gaz

La 3è Révolution industrielle est la conjonction des énergies renouvelables et du numérique

ChaumecaEntretien avec Rémy Rochard, P-dg, Chaumeca

Des équipements connectés pour optimiser performance et  bilan énergétique

Quelles méthodes utilisez-vous pour le traitement du biogaz ?

R Rochard, Chaumeca : Nous sommes sur deux applications particulières  : l’upgrading et le polishing. L’upgrading correspond Chaumecaau traitement du biogaz brut, composé principalement de CH4 (Méthane) autour de 55% et de CO2 autour de 45%,  que nous transformons en équivalent de gaz naturel. Il s’agit pour cela d’augmenter la concentration de CH4 jusqu’à plus de 97%. Le polishing est  consiste à abattre le CO2 jusqu’à l’état de trace afin de  faciliter la liquéfaction du Biométhane. Chaumeca

Pour ces deux applications, nous utilisons nos technologies   du lavage à l’eau (water scrubbing), de la séparation membranaire, ou encore   le savoir-faire historique de Chaumeca en matière d’  adsorption, PSA ou TSA (Pressure Swing Adsorption versus Temperature Swing Adsorption). Nous appliquons ces méthodes à nos marchés dans les domaines agricoles, industriels, notamment l’agroalimentaire, et aux projets d’unités de traitement des déchets urbains ou les STEPS pour les collectivités. Chaumeca

ChaumecaVotre équipe R&D travaille sur un outil pilote…

Oui, notre équipe riche de 15 ingénieurs dont 5 en recherche et développement et ingénierie d’application travaille actuellement sur un outil de simulation des processus de traitement qui permettra de tester différentes configurations et de faire varier les grandeurs majeures telles que  débit, pression, température, hygrométrie, composition des gaz…etc… Nous investissons quelques centaines de milliers d’euros dans ce pilote, cofinancé par l’Ademe, et qui devrait être  finalisé cette année. Chaumeca

Quelle est votre implication dans la 3è Révolution industrielle ?

Aujourd’hui, l’énergie renouvelable occupe une part majoritaire de la partie Ingénierie de  notre activité. La bio-méthanisation, mais aussi le GNV ou la filière hydrogène constituent des axes de développement forts  Nous sommes également en veille et enChaumeca réflexion sur la pyrogazéification et la méthanation. Concernant le GNV, nous remarquons que la filière transport est essentielle à la croissance du marché du Biométane injecté.. En effet, la consommation de gaz est variable en été et en hiver, ce qui nécessite de maximiser les  débouchés. Le marché de la mobilité se présente ainsi comme un amortisseur de la baisse de consommation en période d’été. Nous avons une affaire en cours qui combine  épuration du biogaz, unité de stockage tampon, et logistique vers le site d’injection   La 3è Révolution industrielle impose de prendre le virage du numérique :  Nous  travaillons à la connectivité de nos équipements pour en assurer la supervision à distance, recueillir les données en temps réel, les analyser et les traiter afin de d’optimiser performance et  bilan énergétique de nos clients. Chaumeca

Plus d’info www.chaumeca.com

Interview / Propos recueillis par Violaine Pondard