CH4 Process Supervision de site biogaz : tout se joue au moment du design de l’installation

CH4 Process Affiner le niveau d’information pour optimiser le processus

CH4 ProcessAlexandre Charreton, Ingénieur des Systèmes Automatisés chez CH4Process

« Un suivi dynamique pour anticiper les opérations de maintenance. »

En quoi les solutions de supervision automatique peuvent-elles améliorer l’exploitation d’un site biogaz ?CH4 Process 

CH4 Process La méthanisation repose sur une chaîne complexe de processus. Le rendement d’une installation dépend donc en grande partie des conditions d’exploitation. Afin d’optimiser ces opérations, il est nécessaire de recueillir automatiquement des informations sur des morceaux de processus. Un système de supervision automatique doit permettre cela, tout en trouvant le juste milieu entre le coût et la performance. A ce sujet, il y a une nébuleuse d’applications envisageables : Interface Homme-Machine, systèmes de supervision ou d’hypervision MES.

Comment arrêter un choix parmi toutes les solutions possibles ?

CH4 Process

CH4 Process L’exploitant doit pouvoir définir le niveau de détail, dont il souhaite disposer concernant les informations fournies. Prenons un exemple concret. Si une alerte est déclenchée en faisant simplement état d’un problème sur la partie de valorisation, l’exploitant devra inspecter toute la chaîne pour détecter la panne. Notre philosophie sera plutôt d’affiner l’information, afin de réduire les temps de panne. Cela repose sur un déploiement suffisant de capteurs. Leur quantité et leur emplacement doivent être réfléchis au moment du design global de l’installation. Il est également primordial d’archiver toutes les données recueillies. Avec un tel suivi longitudinal de l’installation, il est possible d’anticiper les opérations de maintenance.

En cas de design insatisfaisant, peut-on faire évoluer une supervision existante ?

CH4 Process Oui, mais il y a deux problématiques importantes. La première est de savoir si le système en place est verrouillé ou non. Ensuite, une évolution présente souvent un surcoût non négligeable. Encore une fois, cela renvoie à l’intérêt d’une installation bien designée en amont par le constructeur ou par le maître d’œuvre. A noter qu’en termes d’évolution, certains exploitants souhaitent tester des équipements de R&D sur leur installation. Pour assurer le suivi de ces dispositifs, nous proposons des solutions modulaires, en location le temps des tests. Cela évite les coûts d’acquisition pour des outils n’ayant pas vocation à être pérennes sur le site.

Plus d’infos:www.ch4-process.fr

Propos recueillies par Nils Bruder