Biomasse : le test d’humidité au cœur de la démarche-qualité des producteurs

Biomasse : le test d’humidité au cœur de la démarche-qualité des producteurs

 

Un contrôle interne pour garantir la satisfaction des exploitants de chaufferies

 

Que l’on soit producteur de biomasse ou exploitants de chaufferies, il vaut mieux prévenir que guérir : au moindre doute sur la qualité du combustible, il ne faut pas hésiter à réaliser des analyses. Les paramètres à contrôler sont nombreux : humidité, granulométrie, pouvoir calorifique inférieur, taux de cendre, teneur en azote, soufre, chlore, etc. Généralement, ces tests sont réalisés par des laboratoires spécialisés. Certains d’entre eux peuvent cependant être effectués sur site. Dans cet esprit, Fibois, une association professionnelle de promotion du bois, incite les acteurs de la filière à analyser eux-mêmes le taux d’humidité de leurs produits.

 

« Grâce à l’expertise accumulée par notre laboratoire d’analyse du bois-énergie, nous accompagnons les producteurs pour la certification de la qualité de leurs combustibles et de leurs services, explique Matthieu Petit, Chargé de mission chez Fibois. Initiée en Rhône-Alpes, l’idée est de mettre en place un référentiel « Chaleur Bois Qualité Plus » qui regroupe des producteurs de bois déchiqueté et granulé dans une démarche de qualité ISO 9001 et PEFC. »

 

Pour l’heure, une cinquantaine de producteurs sont certifiés CBQ+, en France. Pour cela, ils doivent répondre à un cahier des charges précis. « Nous leur demandons de mettre en place un contrôle interne de leurs lots de production, avant livraison, précise Matthieu Petit. Cela passe notamment par la mesure de l’humidité à l’étuve. Il s’agit de la seule mesure de référence, les appareils de mesure directe, par sonde, ne présentent pas un degré de précision suffisant. Nous avons donc équipé tous les producteurs CBQ+ d’étuves et avons formé leurs équipes pour réaliser les tests. Nous sommes aussi à leur côté pour des adaptations du process de production, si nécessaire. »

 

Paroles de pro : « A l’écoute de la filière pour adapter nos solutions. »

 

« Les étuves qui permettent de mesurer le taux d’humidité de la biomasse ont déjà été éprouvées dans le cadre d’autres applications industrielles, observe Dorothée Vignot, Responsable commerciale de France Etuves. Pour autant, nous sommes constamment à l’écoute des acteurs de la filière bois pour adapter nos solutions à leurs besoins. »

www.france-etuves.com

valeurenergie.com/category/bois-energie/