2G Solutions, comment optimiser la puissance potentielle rentabilité de son fournie par le biogaz ?

 Logo_2G Solutions« La rentabilité du module de cogénération repose sur trois facteurs : les rendements électrique et thermique, le taux de disponibilité et la maitrise des coûts d’entretien »

Rémi Chalmandrier, Responsable commercial de 2G Solutions
2G SOLUTIONSDans une installation de méthanisation, le biogaz obtenu par la digestion des matières organiques constitue le carburant consommé pour produire de l’électricité et de la chaleur utilisée sur site. Cette conversion énergétique repose sur un module de cogénération constitué d’un moteur entraînant un alternateur, qui produit de l’électricité injecté sur le réseau public, et d’un système de récupération de chaleur.
« En matière de rentabilité d’une installation de méthanisation l’exploitant doit porter une attention particulière à la production d’électricité, explique Rémi Chalmandrier, distributeur de modules de cogénération. En effet, la revente d’électricité est la principale source de revenue. Les modules conçus et assemblés par 2G atteignent ainsi même sur des installations moyenne jusqu’à 42,5 %, de rendement électrique, avec la gamme Agenitor (220-450 kWél). A titre de comparaison, le taux généralement constaté sur le marché tourne autour de 38 %.
Afin de pouvoir s’adapter à tous les projets, l’offre 2G inclus aussi le traitement du biogaz an amont pour qu’il soit compatible avec le fonctionnement du moteur ainsi que des solutions de production de vapeur et de froid positif.
Un taux de fonctionnement de 97 % sur l’année
Bien entendu, sans une fiabilité poussée, le seul rendement du module ne rime à rien, car la faisabilité économique d’une installation implique également une disponibilité maximalemodule de cogénération. « Sur les 8 760 heures que compte une année, nos équipements atteignent un taux de fonctionnement de 97 %, précise Rémi Chalmandrier. Au-delà de cette fiabilité, contrats de maintenance permettent aussi de garantir à nos clients un budget entretien maîtrisé. »
Pour autant, les opérations de maintenance préventive sont incontournables puisqu’en trois mois, un module aura fonctionné autant de temps qu’une voiture âgée de six ans. « L’entretien estun aspect sur lequel les exploitants, banques et assurance mettent de plus en plus l’accent, observe Rémi Chalmandrier. Afin d’apporter un service réactif face à cette exigence, nous déployons des équipes de proximité et nous assurons une télégestion des 45 sites en France équipés par nos modules, à ce jour. En marge de l’entretien courant qui limite les dysfonctionnements, cela permet aussi d’assurerdes dépannages à distance et de des diagnostics avant intervention sur site. »
Contact2G Solutions
3, rue des Artisans
35230 Noyal-Châtillon-sur-Seiche
Tél. 02 23 27 86 66
www.2-g.fr