UE impose tarif punitifs

Commissaire européen de commerce Karel de Gucht, proposera à la Commission Européenne, mercredi de la semaine prochaine à imposer des tarifs punitifs de 30 pourcent ou plus pour les modules solaires chinois. C’est l’agence de presse Reuters qui donne cet information, citant des source proche de processus.   Les installateurs français de photovoltaïques semblent patriotiques vis-à-vis des importations chinoises. Ce patriotisme des installateurs est un signal positif pour l’industrie européenne. Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse et la présentation de notre sondage parmi les installateur solaire en France.
Des installateurs des modules solaires en France espèrent que la filière solaire survit en Europe. Ce le résultat de l’étude la plus nouvelle d’Europressedienst. 96,9 % des personnes interrogées ont indiqué qu’ils trouvent l’avenir de l’industrie solaire « important » ou « très important ».
En mars, le prestataire d’information allemand Europressedienst a interrogés des installateurs dans tous les 27 pays membres de l’Union européenne sur leur avis.  Les sujets étaient l’avenir de l’industrie solaire et la compétition à bas prix de Chine. Dans l’Hexagone, 65,5 % des installateurs trouvent défendable la complainte actuelle de la Commission Européenne contre le dumping et les subventions illégitimes chinois. Seulement 15,6 % des installateurs ne peuvent pas le juger de leur perspective actuelle.

Ines Bresler
Europressedienst Bonn
Dorotheenstraße 8
D-53111 Bonn
Fon +49 (0)228 36944-82
Fax +49 (0)228 36944-88
i.bresler@europressedienst.com

www.europressedienst.com